En passant

Red

Mots offert par la merveilleuse Maanilee : étoile, lancinant, buée et velouté

 

Le soleil s’écrasait sur le bitume, et c’était presque liquide dans la bouche. L’aire était désertée par les voyageurs depuis la fin de l’heure du repas.

La musique à fond dans l’autoradio déboulait dans ma poitrine, avec un léger tremblement de basse. Allongée sur le capot brûlant, je laissais faire le ciel.

C’était un peu comme me souvenir d’hier soir. Un peu comme me souvenir de toi. Un peu humide, un peu moite, un peu salive.

Lancinante, la voix groovie grave me caressait l’intérieur, et c’était clairement jouissif. Y avait comme de la buée dans mon short en jean, trop court sur mes cuisses trop rondes.

Et je matais cette salope d’étoile diurne me cramer l’esprit avec délice, je me sentais comme un sunday oublié au zénith.

Tu t’étais cassée un peu avant l’aube, en me laissant ton soutif en souvenir.

Quand j’aurai le temps, je le soupirerai avant de m’endormir.

En attendant, je me veloute de toi, du bout des doigts.

 

 
Musique: Adorable one, Lee Moses