Haïku – Le long de l’an.

 

Janvier – Apocalypse

***

Nid abandonné
Au pied du chêne gelé
Apocalypse

Février – Bal masqué

***

La Pie agacée
Frotte son bec de charbon
Loup, y seras-tu ?

Mars – Neiges éternelles

***

Mes pieds engourdis
Émerveillés de neige
Doux immobile

Avril – Printemps

***

Corolle pâle
Robe chiffonnée d’hiver
Perce la terre

Mai – Les ponts entre toi et moi

***

Une brindille
Entre nous si fragile
Douce invite

Juin – Une plume sur l’océan

***

Au bout du ponton
Enfant à la pêche
Fixant plumette

Juillet – Une nuit sous les étoiles

***

A pas de velours
Errance délicieuse
Chat sous la nuit

Août – Bouteille échouée sur la plage

***

Verre dépoli
Entre les doigts enfantins
Si précieux butin

Septembre – De l’encre sur les doigts

***

Matin assoupi
A de l’encre sur les doigts
Noircissant carnets

Octobre – Quand le vent se lève

***

Tombes alignées
Silencieuses bourrasques
Du temps qui passe

Novembre – Pellicule de Givre

***

Craquent chaque pas
Sur l’herbe blanchie de froid
Rire de l’enfant

Décembre [A lire le 25, au pied du sapin]